Voyages

VOYAGER À LONDRES : MES CONSEILS

londres

HELLO ! Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler de mon dernier voyage à l’étranger : mon expérience à Londres. Il y a tellement de choses à dire ! J’y suis allée pendant une semaine avec ma meilleure amie pour une virée shopping, pour faire du tourisme et rendre visite à ma famille. Autant vous dire qu’en arrivant, je me suis dit « 1 semaine c’est large ! » et bien à la deuxième journée je suis vite redescendue, cette ville est tellement grande qu’il faut bien prévoir un parcours, oui oui un PARCOURS pour faire le tour de la ville, des activités et du shopping. Pour ma part, j’étais déjà partie à Londres, mais il y a 10 ans ! Ça m’a fait tout drôle d’y revenir et de repasser par les rues où j’étais passée 10 ans plus tôt. En revanche, pour ma meilleure amie, c’était la routine, grande habituée des lieux puisqu’elle y a vécu quelque temps.


COMMENT VOYAGER À LONDRES ?

Vous avez plusieurs options : l’avion, le train, le bus, la voiture, le bateau. Voyager en car s’avère être très peu coûteux mais le nombre d’heures de voyage est assez décourageant. L’avion, c’est tout le contraire, mais la limite de la taille et du poids des bagages est contraignante surtout quand on part à Londres pour faire du shopping et donc qu’on est sûr d’avoir droit aux frais supplémentaires. C’est pourquoi, on a opté pour l’Eurostar, proposant des tarifs à partir de 39 euros, n’ayant pas de limites de poids/taille des bagages et arrivant directement au centre-ville de Londres (Londres St Pancras International), c’était vraiment la meilleure option pour nous. Pour profiter des tarifs les plus bas, il faut bien réserver 6 à 9 mois à l’avance, et si vous pouvez dès l’ouverture des réservations pour les dates qui vous intéressent.

londres
londres

L’ARGENT

Money, money, money.

Oui pour faire des dépenses, il faut des sous. Alors avant toute chose, il faut vérifier les conditions de votre carte bancaire auprès de votre banque (droits de retrait, taxes bancaires…). Pour les chanceux, si votre banque a un accord avec une banque étrangère, vous ne paierez pas de frais. Pour ma part, payer directement par carte bleue, ne me coûtez pas grand chose en frais de commission mais mauvaise surprise, lors d’un retrait de 100 pounds dans un distributeur automatique, j’ai eu une bonne quinzaine d’euros de frais.

Ce que j’avais envie de faire à ma banque ! #TOUCHEPASÀMONFRIC

Autrement, il existe des bureaux de change un peu partout à Londres mais là encore, comparez les taux de change. Le plus simple et ce qui vous coûtera le moins c’est de changer votre monnaie avant en France (auprès de votre banque ou d’un bureau de change) ou de payer directement avec votre carte bancaire là-bas. Avec la sortie de l’Angleterre de l’Europe, la différence entre l’euro et le livre sterling reste plus avantageuse qu’avant. Vous avez également la possibilité d’échanger vos devises par Western Union ou entre particuliers via l’application Weswap.

londres

londres

L’HÉBERGEMENT

C’est bien ce qui coûte le plus cher à Londres ! Pour dépenser peu, vous avez les auberges de jeunesse. Ma meilleure amie a testé pendant plusieurs mois le LHA SANDEMAN ALLEN (40 Inverness TerraceLondres W2 3JB, Angleterre) à côté des stations de métro Bayswater et Queensway, à 1 arrêt de métro de Nothing Hill, dans un quartier multiculturel très dynamique et le LHA BOWDEN COURT (24 Ladbroke Road | Notting HillLondres W11 3NN, Angleterre) situé dans le quartier de Nothing Hill (Portobello), la localisation parfaite pour les touristes. Il y a des LHA LONDON répartis un peu partout à Londres. Elle s’est retrouvée dans une chambre double donc une chambre à partager à 2, mais vous pouvez choisir entre une chambre individuelle et une chambre à partager jusqu’à 4 personnes. Le petit-déjeuner (avec en plus « english breakfast » les samedis matins) et le repas du soir entre 18h et 20h étaient compris dans les services. Il n’y avait rien à redire sur les conditions d’hygiène. Elle payait 20-30 pounds/jour. Sachez qu’il y a également des réductions pour les jeunes.

Pour les hôtels 4 et 5 étoiles, vous avez Voyage privé. Pour avoir les meilleurs prix, réserver plusieurs mois en avance et en basse saison.

londres

londres

LES LIEUX TOURISTIQUES

Je vous le disais déjà en introduction, si vous n’y êtes que pour quelques jours, préparez-vous un parcours de visites avec les lieux que vous tenez absolument à faire en priorité. Divisez les lieux à visiter par zone d’emplacement afin de faire tous les lieux de visite d’une même zone en une journée. Personnellement je trouve ça fatiguant de faire des visites toute la journée. Mine de rien marcher toute la journée, d’autant plus avec un sac, un appareil photo et tout le tralala c’est épuisant. C’est pourquoi on avait fonctionné par demi-journée, en alternant entre marche et détente. Vous pouvez aussi réserver un guide qui se chargera de prévoir un parcours pour vous et vous donnera des informations historiques/culturelles sur les lieux visités ou faire le tour de Londres en bus mais pour le dernier c’est vraiment un « attrape-touristes ». Je vous prépare un article plus détaillé sur les lieux à visiter.

LES ACTIVITÉS

S’il y a bien une chose qu’on peut reconnaître à la ville, c’est qu’elle est très vivante. Il y a beaucoup d’animations toute l’année. Pour toutes les activités à réservation, prenez vos billets en avance ! Dites-vous bien que vous n’êtes pas à seul à voyager à Londres et que pour les activités tendances, les places partent vite. Là encore, je vous prépare un article plus détaillé sur les activités à faire.

londres

LES MOYENS DE TRANSPORT

On a testé deux moyens de transport : le taxi et le métro. Je trouve les taxis très chers mais bon…prendre le taxi à Paris revient également cher donc bon… Je pense tester le service Uber de Londres la prochaine fois que je m’y rendrai. En revanche, très bonne surprise concernant le service « underground ». Si j’appréhendais le transport en métro, en fait c’est hyper facile avec un plan de métro (à récupérer dès votre arrivée dans une station de métro), il y a beaucoup de lignes pour accéder au centre-ville de Londres, les métros passent très régulièrement et jusqu’à très tard la nuit. De plus, les métros sont propres et en majorité récents, ça change de ceux de Paris ! ^^

Vous pouvez selon la durée de votre séjour envisager une Travelcard (pass papier) ou une Oyster Card (carte sans contact). Une semaine illimitée pour les zones 1-4 avec une « 7-Day Travelcard » (là pour le coup il ne s’agit pas d’une carte papier mais seulement rechargeable par carte Oyster) m’a coûté environ 50 pounds en ayant déjà une carte Oyster activée, il faut compter 5 pounds pour une Oyster Card. C’était la solution la plus rentable pour la durée de mon séjour, le nombre de voyages effectués au quotidien sur toutes les zones choisies. De plus, la Oyster Card est remboursable à la fin du séjour mais autant la garder et la marquer à votre nom pour se la faire rembourser (crédit présent à l’intérieur) en cas de perte ou vol et/ou si vous allez souvent à Londres. Même si le métro est bien pratique, je vous avoue quand même que les perturbations rendent les changements de métro un peu galère. On s’est retrouvée une fois dans un train de remplacement (DLR) bondé parce que tous les métros de notre destination étaient annulés :/

londres

londres

LE SHOPPING

Côté drugstore, vous pouvez comparer les prix entre Boots et Superdrug qui ont des offres totalement différentes selon les marques. Et oui, c’est très frustrant quand vous payez un produit et que le lendemain vous le retrouvez à beaucoup moins cher dans un autre magasin. Autre chose, plutôt que de courir partout sur Oxford Street, choisissez un mall où il y a la majorité des magasins qui vous intéressent. Mais n’allez jamais dans un mall un samedi après-midi !!! On a eu le malheur d’aller au mall de Westfield Stratford City un samedi après-midi et comment vous dire il y avait de quoi devenir agoraphobe ! #NEVERAGAIN On ne pouvait pas faire un pas devant l’autre sans croiser quelqu’un. Le bon plan c’est d’y aller en semaine, le soir, il n’y a pas grand monde. Comme les magasins ferment beaucoup plus tard qu’en France, on s’est retrouvée à faire du shopping à Primark à 22h30 dans un mall. C’était la première fois que je passais en caisse à Primark sans faire la queue ! 🙂

LE TEMPS

Mon voyage remonte au mois de mars dernier et j’ai eu la bêtise de ne pas prendre de gros manteaux. BIG MISTAKE ! Disons que le temps à Londres c’est « au petit bonheur la chance », parce que le jour de notre départ il faisait grand soleil à Paris mais bon c’était le matin donc j’avais pris une petite veste en jean. Arrivée à Londres, il fait frais mais ça passe, et quelques minutes après : de la grêle !

Imaginez ma tête quand j’ai vu ça…

Les jours suivants on a eu le droit à la pluie légendaire anglaise. Bref, j’ai regretté mon manque de manteau pendant tout mon séjour (d’ailleurs je suis tombée malade), les nuits sont très fraîches donc à moins de voyager l’été, prévoyez le nécessaire dans votre valise.

LA SÉCURITÉ

Bien qu’on se sente très en sécurité à Londres avec la présence de nombreuses caméras de surveillance, il ne faut pas moins rester prudent ! Que vous soyez en plein centre-ville ou dans un quartier excentré, gardez à l’esprit que vous êtes dans une grande ville et les touristes on les repère vite. Lorsque je suis partie voir le Buckingham Palace, il y avait par exemple un groupe de jeunes filles toutes le sac ouvert et ma meilleure amie leur a donné le même conseil qu’une personne nous avait donné avant, c’est-à-dire de faire attention à leurs affaires personnelles à cause des pickpockets.

londres

Vous l’aurez compris, plusieurs autres articles sur Londres arrivent… Je compte bien retourner très vite à Londres, car il me reste encore plein de choses à découvrir et à faire ! Et bien sûr je vous débrieferai tout ça…


Et vous, avez-vous déjà voyager à Londres ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

No Comments

Laisser un commentaire